mardi 19 septembre 2017

Chronique film: La planète des Singes L'affrontement



 ______________-L'avis de Priscila-_______________
Bonjour à tous :)
Aujourd'hui je vous retrouve pour la chronique d'un film qui est sorti il y a très longtemps mais que je n'ai regardé que très tardivement dans l'espoir d'aller voir le 3 au cinéma... sauf que les horaires sont si tards que ce n'est pas possible xD

J'avais beaucoup aimé La planète des Singes de Tim Burton, l'histoire était très intéressante et je trouvais que ça remettait un peu les choses en place dans cette façon qu'on a de voir l'Homme comme un être "supérieur" (spécisme nous voilà...). Puis, j'ai eu l'occasion de voir La planète des Singes Origines que j'avais vraiment aimé même si j'étais un peu déçue de ne pas retrouver la patte de Tim Burton. Néanmoins l'histoire était vraiment intéressante, on s'attachait aux personnages Humains comme Simiens. J'avais vu qu'il y allait avoir une suite mais je n'étais pas vraiment tentée par la direction que cela prenait: le conflit entre les deux camps avec possiblement une suprématie humaine, quoiqu'en y revenant ce n'est pas la démarche de la série qui prône finalement une meilleure compréhension et une acceptation de l'autre au delà du spécisme. 

Entre temps, j'ai eu l'occasion de lire La planète des Singes de Pierre Boule, le roman original que j'ai vraiment aimé et dont la chute était vraiment géniale. 

Ce second volet se déroule plusieurs mois après la fin des Origines et nous montre une civilisation Simienne installée et prospère. La civilisation humaine s'est restreint à une poignée d'enclave et de survivants et la peur de la grippe simienne plane encore sur eux. Deux civilisations qui vont être confrontées et vous imaginez alors ce que la peur va engendrer entre les deux camps. Si j'ai bien aimé le film, j'ai trouvé dommage d'exploiter encore ce filon de "l'espèce" nouvelle/différente mise en opposition à celle qui "a toujours été là". 

Mais il y a de très bonnes choses, visuellement le travail est énorme, je n'ai pas regardé la technique qui a été employée mais c'est très bien fait. J'ai aimé qu'on nous rappelle l'histoire de César et César est probablement le personnage auquel je suis la plus attachée. Néanmoins, je ressors avec l'envie mitigée de voir le troisième volet...

7 / 10
Votre note ? Votre avis ?

dimanche 17 septembre 2017

This week n°67



Bonjour à tous!
On se retrouve aujourd'hui pour notre bilan habituel, dans la joie et la bonne humeur puisque Gabrielle et Priscila ont été très heureuses cette semaine de retrouver enfin leur automne (même si ce weekend fut un peu plus morose pour elles, car qui dit automne dit aussi rhume et blues de rentrée xD)!


Côté lectures:
* Priscila  est toujours coincée avec Le trône de Fer Intégrale 2 qu'elle a commencé début septembre. Elle s'est fixée pour objectif de le finir à la fin du mois mais elle est de moins en moins sûre de réussir à y parvenir xD. Elle a tout de même commencé Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu qu'elle n'a pas réussi à finir ce week-end mais elle se rattrapera dans la semaine et lira surement les premiers tomes de la BD Chimères.
* Gabrielle a fini Faut-il manger les animaux? qu'elle a adoré, et vous en fera d'ailleurs la chronique demain! Cette semaine elle se concentrera sur ses lectures pour la fac, avec les relectures de Qu'est ce que la philosophie antique?  et La Crise de la Culture.


Côté articles:
Un bilan très équilibré cette semaine!
Prisicla vous a écrit 2 chroniques littéraires:
- La plume empoisonnée d'Agatha Christie, qui fut malheureusement une déception...
- Le Quidditch à travers les âges, livre que lui a choisi Gabrielle pour le mois de septembre.
Gaby, quant à elle, vous a partagé deux chroniques de films:
- The Imitation Game, film avec Benedict Cumberbatch qu'elle a adoré!
- Nikita de Luc Besson, qu'elle a vu par hasard à la télé.


 Blabla:
Priscila a participé à un marché aux livres ce week-end pour vendre quelques uns de ses livres excédentaires, elle en a aussi acheté quelques uns qu'elle vous montrera sur Instagram le week-end prochain ;)


Citation de la semaine:
Eh oui, nouvelle catégorie dans votre bilan! Gabrielle et Priscila avaient envie de vous partager chaque semaine une citation inspirante :p

Ce que j'aime par dessus tout en Gwendalavir, outre la salade de champignons, c'est l'inutilité du mot "impossible".
Merwyn Ril'Avalon, La Quête d'Ewilan T2, Pierre Bottero


 Instant découverte:
Gabrielle aimerait vous faire découvrir cette semaine l'émission Karambolage, diffusée au départ sur Arte et désormais disponible sur Youtube. Cette émission a pour but d'être une sorte de passerelle entre la culture française et la culture allemande (c'est pour cette raison que tous les titres et informations sont dans les 2 langues): vous découvrirez dans chacune d'elle un objet/une habitude/une coutume/etc allemand.e.s, ou bien un objet/une habitude/une coutume/etc français.e.s vu du point de vue de nos amis allemands, ou encore une comparaison entre les deux pays... Bref, de quoi enrichir votre connaissance de l'Allemagne! :p




Gros bisous à tous et à bientôt!
Gabrielle et Priscila






samedi 16 septembre 2017

Chronique film: Nikita



 ______________-L'avis de Gabrielle-     __________



Bonjour à tous !
S’il vous arrive de regarder de temps en temps la télé, vous avez dû comme moi tomber sur Nikita le weekend dernier ! Au départ je regardais Léon de Luc Besson, un film que j’adore et que j’ai déjà dû regarder au moins 5 fois, et à la fin de ce film j’ai vu qu’il était suivi par Nikita de Luc Besson également, et je me suis dit que c’était l’occasion de voir ce film dont j’avais beaucoup entendu parler.

Au niveau de l’esthétique, on sent clairement la patte du réalisateur : aucun moyen de douter qu’il s’agit de la même personne qui a réalisé Léon (notamment grâce à un clin d’œil assez sympa que je ne vous spoilerai pas :p) ! Mais contrairement à Léon, j’ai été surprise (ni désagréablement ni agréablement ^^) par le fait que Nikita était un film sans trop d’actions ! Bien entendu on la voit faire son job, mais rien à voir avec les longues scènes d’actions, retentissantes de coups de feu et pleines de suspens, auxquelles on pourrait s’attendre après la scène d’introduction… En fait il s’agit plus d’un film « tableau/portrait », sans réelle morale, qui nous montre juste un bout de la vie de Nikita, avec beaucoup d’émotions !

Ce choix de scénario (davantage concentré sur le ressenti du personnage que sur l’action elle-même) nous permet de nous rendre compte de la réalité des boulots des services secrets : les agents ont vraiment un rôle de presse-bouton (peu importe avec qui tu es, où tu trouves, je t’appelle pour que tu exécutes une mission maintenant, et tu me fais ça discrètement s’il te plait), et la manipulation émotionnelle fait froid dans le dos… Du coup, j’ai trouvé un peu dommage qu’on n’en apprenne pas davantage sur son passé et son futur, c’est un peu frustrant, un prequel ou sequel ne serait pas de refus :p Et autre petit bemol : j’ai trouvé que l’actrice en faisait parfois un peu trop…

Je n’ai pas grand-chose à dire d’autre… Ce film était très sympa à regarder, mais en réalité je dois dire qu’il ne m’a pas marqué plus que cela… A voir tout de même si vous aimez les films de Luc Besson :p


Votre note? Votre avis?
7/10





vendredi 15 septembre 2017

Le quidditch à travers les âges - J.K. Rowling



 ______________-L'avis de Priscila-_______________
Bonjour :)
Aujourd'hui je vous retrouve pour la chronique du petit hors-série de l'univers Harry Potter de JK Rwoling. C'est le livre que Gaby m'a choisi quand elle a apprit que je comptais lire Le Trône de Fer l'Intégrale 2 et qu'il me fallait donc un petit livre pour me faire respecter notre challenge commun : chacune tire un livre de la PAL de l'autre pour qu'elle le lise.

Le Quidditch à travers les âges est le seul livre de l'univers Harry Potter que je n'avais pas lu jusqu'à l'heure actuelle puisque je ne l'avais pas dans ma bibliothèque et que je n'avais jamais pris le temps de l'emprunter, mais depuis que Milleca me l'a offert dans le dernier swap, je n'avais plus aucune excuse!

Le Quidditch à travers les âges m'a fait sourire, Dumbledore nous y propose de découvrir, nous Moldus, un aperçu de l'histoire du Quidditch, son évolution, ses règles, ses figures et quelques unes de ses équipes. J'ai beaucoup aimé découvrir notamment l'histoire du Vif d'Or qui est probablement celle que j'attendais le plus, bien que l'histoire de l'évolution, création du quidditch est très intéressante en elle-même et riche de sources documentés, consultables dans les Musées du Quidditch et Les ministères de la Magie, ce qui est assez hilarant. 

C'est un livre qui se lit très vite, très très vite et finalement c'est un peu frustrant de ne pas avoir plus de contenu, bien que les schémas rendent la lecture plus attrayante ! Le style est assez rieur parfois, j'ai beaucoup aimé cette humour qu'on avait parfois avec les remarques d'Harry et Ron dans Les animaux fantastiques

Un petit bonus à découvrir pour prolonger la magie :)

8 / 10
Votre note ? Votre avis ?

jeudi 14 septembre 2017

Chronique film: The Imitation Game



 ______________-L'avis de Gabrielle-     __________


Bonjour à tous !
On se retrouve aujourd’hui pour la chronique d’un film que j’ai regardé un peu sur un coup de tête : Priscila m’avait dit qu’elle voulait le voir, or je ne connaissais ce film que de nom et il ne m’avait pas tenté plus que ça, mais un soir où je ne savais pas trop quoi faire et où je n’avais pas la tête à lire… Je me suis dit que c’était l’occasion de découvrir ce film ! Et ce fut une très belle découverte !

Comme vous le savez peut-être, ce film est inspiré de la biographie d’Alan Turing, mathématicien et cryptologue britannique, ayant joué un rôle majeur dans la cryptanalyse de la machine Enigma, utilisée par les armées allemandes durant la Seconde Guerre Mondiale. Je ne connaissais pas du tout Alan Turing, ni même la machine Enigma (comme quoi, j’ai l’impression d’avoir étudié la Seconde Guerre Mondiale pendant toutes mes années lycée, je pensais être parfaitement calée sur le sujet, et finalement on en apprend tous les jours !)… J’étais donc très contente de découvrir tout ça, le film est très clair dans ses explications tout en n’ennuyant pas !

De plus, j’ai bien aimé le côté « tableau de la société », avec les scènes de la vie des gens pendant la guerre, les images d’archives (il me semble que c’en était)… C’est un bon point que ce film ne soit pas qu’une biographie d’Alan Turing, mais prenne aussi le temps de recontextualiser l’histoire, d’élargir un peu l’intrigue à d’autre choses que le décryptage d’Enigma. Je pense ici tout particulièrement à la condition des femmes et des homosexuels à cette époque, qui est un des axes centraux de ce film. J’ai trouvé que ce thème était traité avec beaucoup de justesse, et j’ai trouvé les précisions historiques à la fin du film très intéressantes !

Sinon, sur une note moins sérieuse, c’était cool de retrouver Benedict Cumberbatch !! Dans le film, Alan Turing a un peu le même type de personnalité que Sherlock, c’est assez drôle xD  Mais en fait… peut-être un peu trop… J’avais l’impression que Cumberbatch surjouait parfois, ce qui donnait un ton comique au film (mais je pense que c’était vraiment l’effet recherché)… Je suis donc restée sur un sentiment mitigé : j’ai franchement ri, mais du coup j’ai l’impression qu’on perd en aspect « documentaire/biographie » pour pencher davantage (trop ?) vers le divertissement/la comédie…

Néanmoins ce point « négatif » n’a pas du tout gâché mon plaisir devant ce film, qui fut je le répète, une très belle découverte ! Il m’a d’ailleurs donné envie, allez savoir pourquoi, de regarder Une merveilleuse histoire du temps et The Social Network ! Il y a donc des chances pour que vous voyez ces 2 films chroniqués sur le blog prochainement ;)


Votre note? Votre avis?
9/10



mercredi 13 septembre 2017

La plume empoisonnée - Agatha Christie


 ______________-L'avis de Priscila-_______________
Hello :)
Aujourd'hui, je vous retrouve -enfin- pour ma chronique d'un roman d'Agatha Christie qui était dans ma PAL depuis un moment et qui constitue la suite des enquêtes de Miss Marple que j'avais commencées, le dernier tome que j'avais lu étant Un cadavre dans la bibliothèque. Comme vous le savez, je les lis par ordre de publication et La plume empoisonnée était le tome que je devais lire.
C'est une lecture qui a été reportée pendant près d'un an puisque dans l'ancienne édition que j'avais, je me suis rendue compte, avant de le commencer, qu'il manquait les pages de fin...

Cette année je me suis mise à acquérir les romans d'Agatha Christie dans l'édition France Loisirs (l'ancienne, puisqu'elle a été ré-éditée en cours d'année... → Je vous déteste pour ça d'ailleurs xD).
Il se trouve qu'en plus, pendant les vacances, j'ai eu l'occasion de me replonger dans les enquêtes de Miss Marple et d'Hercule Poirot en regardant TMC xD
D'ailleurs, il se trouve que j'ai vu La plume empoisonnée en juillet et j'avais bien apprécié l'intrigue, j'étais contente de pouvoir m'y replonger avec la plume d'Agatha Christie.

Sauf que ça a été une catastrophe... J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire et ce n'était pas à cause de mon job d'été (bien que chronophage) puisque la lecture représentait une véritable pause bénéfique, sauf pour ce roman. J'ai eu beaucoup de mal avec le personnage principal (qui n'est pas Miss Marple, il faut attendre 75% du roman pour qu'elle apparaisse, de manières très ponctuelles d'ailleurs...).
Je n'ai pas aimé les remarques du personnages, j'ai trouvé ça blessant, parfois déplacé. Dans la série, les deux personnages semblaient assez ouverts, on aurait cru qu'ils se départiraient facilement des préjugés. Pas dans le livre, c'est agaçant, j'ai eu beaucoup de mal à apprécier ma lecture à cause de ça, j'ai moyennement apprécié le côté machiste protecteur et la comparaison de la jeune femme comme un petit animal sauvage qui devient un vrai petit chiot attendrissant... What the fuck ?!
Le coup du « museau mouillé » comme surnom m'est resté en travers de la gorge. Franchement, on trouvera mieux comme technique d'approche hein...

De plus l'histoire n'avançait pas et c'était très frustrant surtout que je connaissais le dénouement.
Donc, c'était très long à lire, j'ai vraiment eu du mal à avancer... ce qui était encore plus désespérant...

Une déception en somme.

6 / 10
Votre note ? Votre avis ?